Monter à la Bonne Mère

 

Escalader la montagne n’est pas chose facile, l’altitude, au niveau de la basilique, étant de 160 m environ ! Mais que ce soit à pied, en voiture, en bus ou par le mini train, quelle fierté d’être arrivé en haut !

Monter à pied

Premier itinéraire : la face Nord

C’est tout à fait réalisable depuis le vieux port, en bas de la Canebière (quai de la Fraternité, anciennement quai des Belges)
Vous êtes sur les traces de l’ancien chemin qui partait du plan Formiguier au moyen âge. Il faut rejoindre le haut du cours Pierre Puget. Vous avez ainsi deux trajets principaux :
Prendre la rue Breteuil, puis tourner à droite sur le cours P. Pujet jusqu’en haut.
Ou bien par le quai de Rive Neuve, prendre la rue Fort Notre Dame qui vous emmène jusqu’en haut du cours P Pujet.

La face Nord-Ouest de la montagne

Il faut compter pour cette partie du trajet environ 20 mn.
A cet endroit, vous avez encore deux autres choix possibles :
Prendre directement la rude et monotone montée du Bd André Aulne.
Ou bien, monter par les escaliers du jardin P Puget, jusqu’au fond. Passer le petit pont et monter la paisible rue de Vauvenargues.
Il vous faudra encore compter une vingtaine de minutes.
Les deux trajets se rejoignent à la place du Clel Edon (char Jeanne d'Arc).
A partir de cet endroit, il n’est plus nécessaire de faire le guide, et il vous aurez encore 10 mn d’une rude pente sur la colline pour pouvoir enfin dire « j’ai vaincu la colline de la Bonne Mère ».

Deuxième itinéraire : la face Ouest.

Celui-ci est moins direct et vous fera emprunté la face ouest de la colline.
En partant toujours du quai de la Fraternité, emprunter le quai de Rive Neuve, puis monter la rue Robert et par la première à droite, la rue d’Endoume (vous pouvez vous arrêter pour visiter l'abbaye de St Victor, puis le Bd Tellène ou le chemin du Roucas Blanc. Grimper ensuite, sur la gauche la montée du Cdt René Valentin. Vous arrivez ainsi à Notre Dame de la Garde après un trajet d’une heure environ. Notez qu'un bus ( N°55, arrêt escaliers de Notre dame de la Garde) peut vous amener directement à la Montée R Valentin.

Troisième itinéraire : la face Est.

Emprunter la rue Breteuil jusqu’au Bd Vauban que vous escaladerez. Arrivé presqu’en haut, prendre à droite la petite et charmante rue Fort du Sanctuaire, et des escaliers vous font déboucher au bas du parking. Vous aurez ainsi traversé le pitoresque quartier de Vauban. Compter un peu plus d’une heure de marche, mais là encore des bus peuvent vous emmener jusqu’à Vauban (le 60 par exemple).

Quatrième itinéraire : la face Sud de la Bonne Mère !

Emprunter l’itinéraire de la face Ouest, et continuer le Bd du Roucas Blanc jusqu’au bout, et vous tournerez ensuite à gauche dans l’avenue du Bois Sacré. Un petit jardin à gauche et la Vierge vous tend les bras. Monter par le petit chemin en zig zag, puis en traversée et dix minutes plus tard vous êtes sur la Colline. C’est l'itinéraire le plus secret, et vous traversez la pinède et la garigue. La Provence dans la ville ! Des emplacements de stationnement sont à votre disposition dans l’avenue du Bois Sacré. Compter en tout environ 1H30 depuis la Canebière.

Pinède et garrigue : le chemin du bois sacré

Transports en commun.

Le bus.

Depuis l’arrêt de l’ascenseur, le bus numéro 60 vous emmènera, toutes les quarante minutes environ, au départ du cours Jean Ballard (au coin du Vieux Port et en bas de la rue Breteuil) vers la Bonne Mère en passant par Vauban. Une belle balade. La descente se fait par la rue de l’Oratoire et la rue des Lices.

Le petit train.

Il emporte les touristes et les Marseillais, ravis, depuis l’angle du quai de la Fraternité et du quai du port (devant le café la Samaritaine). Il emprunte, en gros le trajet pédestre numéro un, en passant par l’abbaye de St Victor. C’est une magnifique découverte des quartiers de Marseille.

En automobile.

Il est tout à fait possible de monter directement jusqu’au pied des escaliers de la Bonne Mère. En semaine, il n’y a aucune difficulté pour stationner avec son véhicule. Le dimanche après midi, après 15H, c’est plus difficile. Pour ceux qui ne connaissent pas Marseille, vous devez suivre l’itinéraire fléché depuis le Vieux Port. Vous pouvez suivre le trajet pédestre numéro un, par le Bd André Aune, puis à droite la rue des Oblats (pente raide), redescendre la montée de l’Oratoire, puis monter la rue Vauvenargues.
Si vous consentez à marcher un peu, allez jusqu’à l’avenue du Bois Sacré et montez le petit chemin « qui sent la lavande » (trajet pédestre numéro quatre). Il ne vous faudra pas plus de 10 mn de montée à pied. Mais quel émerveillement !