La Crypte
 

Elle est longue de 44 m, de style roman, et ses chapelles latérales correspondent exactement à celle de l’église haute. Celles ci sont dédiées à sainte Philomène, saint André, sainte Rose, saint Henri, saint Louis et saint Benoît Labre. La crypte est taillée entièrement dans la roche.
A l’entrée, nous sommes accueillis par les statues de Pie IX, à droite et de Mgr Mazenod à gauche, œuvres de Ramus. En entrant plus avant, on remarque un grand Christ, en bois, seul vestige de l’ancienne chapelle. Il date du XVIème siècle. Les murs des chapelles sont couverts d’ex-voto et de plaques de marbres qui portent les noms des donateurs et bienfaiteurs qui ont participé à la souscription de Mgr Cruice
Dans la première chapelle de gauche, on trouve un Christ au tombeau, œuvre de l’allemand Meyer et une petite statue représentant Saint Antoine de Padoue. En avançant plus avant, dans la deuxième chapelle à droite, une statue de Sainte Thérèse de l’enfant Jésus, et dans la chapelle suivante, les trois statues de la Sainte Famille : Marie, Joseph et Jésus enfant.
La table du maître autel est en pierre de Golfalina, et ses colonnes en marbre d’Espagne.
Derrière l’autel, sur son piédestal, la statue de la vierge au bouquet. C’est celle qui avait été acheté par J.E. Escaramagne en 1804. En 1843, elle est prêtée aux moines chartreux du monastère N.D. de Montrieux dans le Var. Ils l’ont restituée en 1977. La vierge tenait à l’origine un sceptre, en mauvais état. Il a été remplacé par un bouquet.


Jésus en croix

La Sainte Famille

La Vierge au Bouquet

Sainte Thérèse, les ex-voto et les plaques portant les noms de donateurs (A droite et à gauche).